Eté mutant (Le cas Jack Spark, #1) Victor Dixen

ISBN: 9782070640508

Published: June 2nd 2011

640 pages


Description

Eté mutant (Le cas Jack Spark, #1)  by  Victor Dixen

Eté mutant (Le cas Jack Spark, #1) by Victor Dixen
June 2nd 2011 | | PDF, EPUB, FB2, DjVu, AUDIO, mp3, RTF | 640 pages | ISBN: 9782070640508 | 3.52 Mb

Non mais ce livre… Non mais CE livre… Non mais CE LIVRE quoi ! C’est juste une pure bombe dans la littérature jeunesse, comme cela faisait un moment que je n’en avait pas vu.Car ce livre va plus loin que tout les autres.Car ce livre nous emmène là où peu on réussit à aller, et où beaucoup n’ont fait que tâtonner.Car ce livre nous ouvre les portes d’un monde totalement fascinant.Je pense que vous l’aurez comprit, ce livre m’a totalement séduite.

Pas du début à la fin malheureusement, mais ce livre possède tellement de bonnes qualités qu’il masque le petit passage du roman qui m’a un peu moins plu. Je m’explique.Tout d’abord, je tiens à dire que l’auteur à utiliser à merveille les 600 pages de son roman pour nous donner tous les éléments d’un livre vraiment approfondi et qui n’omet aucun détail. Je trouve que c’est de plus en plus rare d’avoir autant poussé dans le cadre du roman, mais aussi au niveau des personnages et de la mythologie.

J’admire vraiment le travail que l’auteur a fait et je lui en suis très reconnaissante. Enfin un livre qui nous prend aux tripes et qui nous plonge avec bonheur dans un univers que l’on veut découvrir !J’ai tout de suite accroché à l’histoire de ce garçon n’arrivant pas à dormir, et faisait toujours ce même cauchemar carrément effrayant. Je me suis prit en compassion pour lui, qui en bavait pas mal, surtout la journée où sa fatigue se faisait très ressentir. C’est pour cette raison que ces parents ont décidés de l’envoyer dans un camp pour « enfant difficile ».

Il va donc contraint, devoir s’y rendre. Mais on comprend très vite, à travers les yeux de Jack, que cette colonie est un peu particulière…Ce qui m’a plu en premier lieu, c’est l’ambiance plus qu’intrigante créée par ce camp, Redrock. On découvre des moniteurs louches, des activités suspectes, une thérapie qui lessive les pensionnaires et surtout, un directeur (ainsi que sa famille) qui file vraiment la frousse. Tout ce petit mélange donne une atmosphère pesante et angoissante… Mais totalement fascinante. On se pose un million de questions et on a envie de tout savoir. Personnellement, j’en suis devenue malade et je poursuivais ma lecture sans relâche pour enfin mettre des mots sur tout ce mystère (j’ai oublié de mentionner que j’ai besoin de toujours tout comprendre).Mais ce n’est pas tout, évidemment.

Car il y a aussi les personnages, tous plus réussit les uns que les autres ! Commençons par jack, le personnage principal de cette histoire. C’est un garçon vraiment curieux et intrépide à qui je me suis très rapidement attachée. Il est encore assez jeune, 15 ans, mais cela ne m’a absolument pas dérangée. Au contraire ces réflexions, concernant son premier amour par exemple, sont très plaisantes à découvrir et me faisaient bien souvent rire !Mais le plus impressionnant, c’est que le personnage principal n’est pas le seul à qui l’on s’attache. En réalité, tous les pensionnaires de Redrock ont leur propre personnalité et on est obligé de tous les aimés, à leur façon.

Personne nest ni tout blanc, ni tout noir, chacun ayant des défauts, ce qui les rend encore plus réaliste à mes yeux.Mais qui sont ces fameux personnages haut en couleurs ? On retrouve Sinead, la belle voleuse aux yeux verts et son frère Kevin - Ti-Jean, le métis maniaque de la propreté - Josh, le suicidaire toujours habillé de noir et Brandy, la gourmande.

Chacun y va de ses petites manies mais au fond, ils nous plaisent tous. Leur amitié qui se lie au fil des pages est forte et extrêmement touchante.Si j’avais un défaut à lui faire, ce serait un assez long passage vers le milieu du livre, où les petits détails négatifs s’accumulent. Premièrement, l’histoire tourne un peu en rond et l’intrigue n’avance plus. J’avais durant cette période, tendance à relâcher plus souvent mon livre.

Et puis, le gros point négatif, c’était Jack. Pendant ces quelques pages, il m’exaspérait énormément. Il ne contrôlait plus ses émotions et se laissait très facilement emporter par la jalousie, par exemple. Cela avait le don de m’agacer ! Mais ce que je ne savais pas, c’est que tout s’expliquerais par la suite…Et nous arrivons à THE gros point fort du livre : la mythologie qui y ai développée !

C’est à ce moment là que toutes nos questions, nos frustrations et tous les mystères qui entourent le camp prennent enfin un sens. Mon dieu, j’ai trouvé cela incroyable comment l’auteur arrive à nous fait redécouvrir notre monde sous un angle totalement nouveau. En fait, il va réussir à réécrire notre histoire à sa façon et le pire, c’est que tout pourrait coïncider. Vu le nombre d’informations données, on peut croire que tout assimiler est compliqué.

Mais même pas. Tout y est décrit et détaillé à la perfection, ce qui nous permet de bien comprendre le fonctionnement de ce nouvel univers. Un peu plus et on sy croirait !Vous avez comprit, ce livre est une magnifique découverte. Un petit passage m’a empêché d’en faire un coup de cœur mais il n’est franchement pas passé loin. C’est vraiment l’un des meilleurs livres jeunesses qui m’a été donné de lire depuis un bon bout de temps.



Enter the sum





Related Archive Books



Related Books


Comments

Comments for "Eté mutant (Le cas Jack Spark, #1)":


nitrica.eu

©2014-2015 | DMCA | Contact us